Le Chinese Business Club : l’audace du lobbying

La Saga des Audacieux

Le Chinese Business Club : l’audace du lobbying

Tisser des liens entre les grands dirigeants français et chinois est le pari d’Harold Parisot. Un pari réussi avec le Chinese Business Club. Emmanuel Macron, Sophie Marceau, Albert de Monaco ont été invités d’honneur. Rencontre avec le fondateur de la plateforme de lobbying franco-chinoise pour La Saga des Audacieux.

 

Mathilde Aubinaud : En quoi êtes-vous audacieux ?

Harold Parisot : Je vous confirme qu’il faut un minimum d’audace pour proposer à des chefs d’Etat et des grands dirigeants de venir au Chinese Business Club.

Mais avec de l’audace, du travail et de la persévérance, cela finit par payer.

Désormais, investisseurs, entrepreneurs et chefs d’entreprises se bousculent pour venir rencontrer et échanger avec Sophie Marceau, Nicolas Sarkozy, Emmanuel Macron, Henri Giscard d’Estaing, Pierre Gattaz, le Prince Albert II de Monaco, Jean-Paul Agon, Jean-Pierre Raffarin, …

Si l’on devait résumer les points saillants de votre parcours…

View original post 775 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s