Quand Bin m’invite à manger des insectes

IMG_20130716_195031

Les jours en Chine se suivent et ne se ressemblent pas. Le lendemain du 14 Juillet, Mon partenaire local Bin,m’invite à rencontrer un ancien collègue de la police pour faire le business du vin. On se retrouve ainsi à l’autre bout de la ville à Panyu, avec une surprise.

Travailler avec Bin, c’est pas toujours facile, car c’est un pur cantonais qui parle pas très bien le mandarin, il a l’accent bien de chez nous comme on dirait en France. Je me souviens encore les premiers mois, on ne se comprenait pas, c’est un comme demander à provençal de communiquer avec un parisien. D’ailleurs on début , on communiquait essentiellement par SMS, car le chinois est une langue unifiée à l’écrit, puis au fil des mois c’est comme tout, je me suis fait à son accent.

Avec Bin, on sait toujours quand qu’on part , mais jamais où on va, ni jamais quand on rentre, il est pas très loquace. Comme d’habitude je lui demande où on va. Juste te présenter à un ami, tu verras.

Mon bureau se trouve au nord de la montagne Baiyun, à Yongtai, nous filons jusqu’à Panyu au sud de Canton. J’ai pu localisé Shaxi Market du coté de Shiqiao , la où tout les hôtels de la ville vont s’approvisionner, ensuite, je suis perdu.

Repas chinois normal pour ceux qui connaissent la Chine, dans une petite arrière salle qui ne ressemble à rien, le restaurant n’est pas tout à fait un restaurant et les plats arrivent depuis l’extérieur. Bin, me présente comme son ami Pakistanais, à chaque fois il change de pays, tout de suite les invités me disent que la Chine et le Pakistan ont d’excellentes relations diplomatiques. Ça m’a fait fait bien rire.

Arrive enfin le premier plat, Des Insectes ! C’est assez curieux, je suis a moitié surpris, j’avais bien senti qu’il se tramait quelque chose. Durant ma jeunesse en Chine, j’ai eu l’occasion de manger du chien, des scorpions , des sauterelles , de la tortue et du serpent, donc j’ai pris ça comme une nouvelle expérience.

IMG_20130716_195046

A notre table il y a deux chinois du Dong Bei( les trois provinces du Nord Est Liaoning, Jilin,Heilongjiang), la tête de la poule , pour les chinois, l’équivalent des Chti’s pour les français. Eux, ils refusent catégoriquement de manger, donc j’en profite pour les vanner. En Chine, souvent on dit si tu veux savoir si un chinois vient du nord ou du sud, montre lui un serpent, celui du sud le mange, celui du nord fuit. J’ai découvert que ça marche aussi avec les insectes.

Pour les insectes, les petits sont des grosses puces d’eau 水龟子 et le plus gros une cigale chinoise , ça se mange un peu comme les langoustines, on arrache les pattes que l’on suce puis on arrache la tête, et l’on mange que le corps. Le goût est noisette praline assez fort, un goût qui reste très longtemps ensuite sur vos doigts.

En mangeant le plat j’ai repensé à l’article d’Ophélie Neiman (Miss GlouGlou) «quel vin boire avec de l’écureuil ? Je pense qu’ elle pourrait écrire un livre entier avec les spécificités cantonaises. En ce qui concerne les deux insectes , je suggère les vins blancs blancs de Bourgogne.

Ah oui et en dessert j’ai mangé un Œuf bien mur !

IMG_20130716_205911

Une réponse à “Quand Bin m’invite à manger des insectes

  1. HAHA!
    Merci d’avoir pensé à moi pour cette expérience. Il faudrait d’abord que je goûte ces insectes, mais l’idée est excellente !
    Si ça ressemble à des langoustines avec un goût de praliné, un blanc de Bourgogne élevé en fût pourrait en effet faire l’affaire… à goûter, donc!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s