Les CSWA, juge aux China Wine and Spirits Awards

2013 China Wine & Spirits awards Judges

2013 China Wine & Spirits awards Judges

il y a quelques mois j’ai reçu une invitation de la part de Nikolas Prehn, co-organisateur des CSWA avec Kelly England, j’ai été d’abord surpris, puis après tout, pourquoi pas, j’ai donc sauté le pas pour être un des juges pour l’événement

Les CWSA est une compétition assez récente organisée depuis 2 ans qui rassemble les professionnels et plus particulièrement les acheteurs pour le marché chinois . Les principales professions sont Importateur, distributeur, Sommelier dans des grands hôtels, manager de restaurant ou bien brand ambassador dans l’industrie du vin. Parmi les villes représentées, Hong Kong, Macao, Shenzhen, Guangzhou essentiellement avec quelques autres villes , mon voisin était de Xiamen par exemple.

Cette année l’événement s’est déroulé au ballroom du Mira Hotel, Tsim Sha TSui, Hong Kong. 10 tables composés d’une dizaine de juges prêts à se sacrifier dès le matin pour l’industrie du vin en Chine. Je dis ça car, un confrère français, Aurélien de Hong Kong à attaqué les spiritueux dès 10 heures du matin jusqu’à midi. Au niveau des nationalités j’ai pu repérer 5/6 français, puis Suisse, Belge, américains, Espagnole, Italiens, Argentins, australiens, Taïwan et bien sur, une grande majorité de chinois et Hongkongais.

Pourquoi être juge au CSWA ? Certains juges ne s’en sont cachent pas et je l’ai fait aussi pour la même raison. En Chine les chinois connaissent tellement peu le vin, alors leur montrer que vous avez été Juge pour une compétition de vins internationaux vous donne une plus grande notoriété pour vos vins et dans votre réseau chinois.

Pour ma part, le matin j’ai commencé avec une vingtaine de vins blancs à évaluer et seulement 2 vins rouges. Les prix sont compris entre 1-2 € FOB jusqu’à 5-8 € FOB pour ma table, j’ai eu aussi 15-18 € pour un échantillon seulement, après chaque table est différente. Le matin a été facile, l’après midi par contre, j’ai eu pas loin de 40 vins , moitié blancs et moitié rouge a juger.

Pour chaque vin, hormis les critères de base , couleur, nez, goût à évaluer, on doit cocher si ce vin est apte pour le marché chinois et étape la plus dure, l’associer avec des plats chinois qui sont proposés.

Les vins préférés pour les blancs ont été un Chardonnay argentin de chez Trapiche ainsi qu’un chardonnay Neo zelandais de chez Misty cove à Malborough. Pour les vins rouges, plutôt décevants , aucune préférence.

A ma table j’ai à ma droite, un américain de Xiamen, 20 ans de Chine derrière lui avec un très bon niveau de Chinois, puis Peter, un taiwainais diplômé de l’université du Rhône (Suze la Rousse) puis, un distributeur de HK. A ma gauche 2 chinois distributeurs , puis un belge importateur de vins, puis Damien, importateur de vins suisses et en face de moi un espagnol.

CWSA table 11-12-13

CWSA table 11-12-13

A partir de 14h la presse est arrivée et nous a mitraillé en train de travailler, il faudra que je surveille les journaux pour voir ma photo sais ton jamais. Nous avons terminé à 16h , goûter du vin c’est très fatiguant finalement et j’ai longuement apprécie ma pinte de bière le soir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s